changer d'assurance habitation

Comment changer d’assurance habitation ?

Avant d’opter pour n’importe quel logement, seul ou en colocation, il est nécessaire de souscrire à une assurance habitation. Celle-ci vous protégera de tous les dégâts et dommages que peut subir le logement durant votre période de location. En cas de problème avec votre compagnie d’assurance, il est possible de transférer votre souscription vers une autre compagnie, mais comment faire ?

Pour quelle raison changer d’assurance habitation ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à vouloir changer d’assurance habitation, tout d’abord un changement soudain d’assurance peut être synonyme d’un changement de vos biens. Vous estimez donc que votre assurance n’est pas dans la possibilité de couvrir vos besoins.

L’un des facteurs les plus motivants pour un changement d’assurance est bien le coût de cette dernière. En effet, plusieurs assurances décident d’apporter des modifications sur les tarifs de leurs formules sans aucun préavis et ceci pousse leurs clients à chercher une assurance homologue qui pourra remplir les conditions requises avec un prix plus raisonnable.

En pratique, les changements d’assurance peuvent se faire lors de :

  • Un changement de travail ;
  • Travaux réalisés sur le bien en question et qui vont significativement changer leur valeur ;
  • Un départ à la retraite ;
  • Un changement de statut personnel, par exemple : mariage, divorce, naissance, etc.

Des modifications du côté de l’assureur sont également une raison pour les assurés de changer d’organisme. Bien que le scénario le plus fréquent soit une augmentation des tarifs des différentes formules, d’autres cas de figure sont possibles. Certaines assurances choisissent de diminuer les indemnités des sinistres et cela peut pousser les assurés à changer d’organisme.

Comment résilier un contrat d’assurance habitation ?

En tant qu’assuré, vous aurez le droit de résilier votre assurance habitation dans le cas où votre organisme assureur ne satisfait pas vos besoins en termes de couverture lors des sinistres. Ainsi, deux lois ont été mises en place par le gouvernement pour simplifier les démarches.

Tout d’abord, nous avons la loi Hamon, ou communément appelée loi Consommation, qui est appliquée depuis le 1 er janvier 2015. Elle vous donne la possibilité de résilier votre contrat d’assurance au bout d’un an, en comptant à partir de la première souscription et ce, sans apporter aucun justificatif. La résiliation peut prendre effet un mois après avoir notifié votre assureur à travers une lettre recommandée ou tout autre support durable. Après la résiliation, il sera possible de souscrire chez un nouvel assureur de façon classique simplement en signant un contrat avec ce dernier.

Ensuite, nous avons la loi Chatel qui a été appliquée en janvier 2005 et qui vous permet d’éviter le renouvellement de votre contrat et par conséquent, facilite la résiliation. Concrètement, l’organisme auquel vous êtes affilié est dans l’obligation de vous rappeler la date limite de résiliation de votre contrat d’assurance habitation. Ce type d’information doit obligatoirement être fourni en même temps que votre avis d’échéance annuelle.

Comment choisir sa nouvelle assurance habitation ?

Une fois l’étape de résiliation dépassée, il sera temps de choisir votre nouvelle assurance habitation. Pour ce faire, plusieurs critères sont à prendre en considération.

Premièrement, vous devez évaluer vos biens. Cette étape permet à l’assuré de prendre conscience du capital immobilier à protéger et de, par la suite, choisir les différentes options nécessaires et par extension, les formules à choisir lors de la nouvelle souscription.

Ensuite, il faudra explorer les différentes garanties proposées par l’assurance habitation. En général, on trouve ce qu’on appelle des garanties incluses qui représentent les garanties de base. Celles- ci sont composées de garanties incendie, dégâts des eaux, vol et effraction, etc.

On retrouve également des exclusions de garanties qui stipulent clairement les sinistres qui ne sont pas remboursés par l’assurance habitation. Il est possible d’ajouter certaines options grâce aux extensions de garanties qui permettent de protéger vos objets de valeur lors des sinistres, comme les instruments de musique par exemple.

Enfin, une fois que toutes vos conditions sont remplies par une ou plusieurs assurances potentielles, il est temps de passer à l’étape du calcul des cotisations. En fonction des options sélectionnées, vous pourrez comparer les différentes assurances habitation afin d’opter pour celle qui propose les tarifs les plus raisonnables. Les cotisations peuvent être réglées chaque mois, chaque trimestre ou chaque année, selon les clauses de votre contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *